ven.

01

févr.

2013

Porte-clés inadapté = té de fourche fusillé

L'époque actuelle exige que nous trimbalions avec un jeu de clés digne de celui d'un maton des Baumettes. Y ajouter la clé de contact du vanvan signifie à très court terme fusiller la peinture du té de fourche, comme ceci ...

 

 

Bien sûr, ce n'est que de la peinture rayée et écaillée mais c'est un peu concon d'abimer le té surtout si on peut l'éviter.

 

Pour ce faire, optez pour un porte-clé avec des anneaux amovibles. Plusieurs modèles existent mais celui-ci est le plus connu. Il ne vous reste plus qu'à détacher la clé de contact, l'insérer dans le Neiman et vroum (enfin vroum c'est exagéré pour notre puissant 125, plutôt vrrreuu).